Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Nos conseils pour conduire en toute sécurité en automne

En plus de voir la nuit gagner du terrain, l’automne réserve d’autres désagréables surprises. Surtout lorsque vous roulez. Voici de précieux conseils pour éviter les pièges de la route en cette saison réputée dangereuse pour les automobilistes et les motards.

La pluie

L’automne est une saison pluvieuse et froide. Contrairement aux pluies d’été, une pluie froide sur un sol froid peut provoquer un manque d’adhérence pour vos pneus et même obstruer votre champ de vision en moto. Qui dit pluie, dit vigilance : pensez donc à respecter les distances de sécurité, sous peine de faire de l’aquaplaning si vous ralentissez fortement.

Les feuilles sur la route

feuilles automne resize

Il ne faut pas sous-estimer les feuilles mortes. Lorsqu’elles sont en nombre, elles peuvent s’accumuler pour former un amas compact et rendre la chaussée glissante. Soyez donc prudent et n’hésitez pas à adapter votre vitesse sur les routes qui en comportent beaucoup. Pour les deux-roues, prenez garde aux feuilles lors des virages et ne vous refusez pas un freinage progressif quand vous le jugez nécessaire.

Le soleil rasant

Soleil rasant resize

Le soleil de l’automne apporte une lumière très esthétique dès qu’il flirte avec l’horizon. Mais c’est aussi le moment critique où vous ne vous focalisez que sur la route. Le risque avec un soleil de face, c’est d’être moins attentif aux éléments hors de votre champ de vision. La règle de base est de porter des lunettes de soleil adaptées à la conduite, des écrans teintés lorsque vous êtes en moto ou bien des écrans solaires internes. Le matin, le ciel est aussi brumeux que vous. Dans ce cas, n’ayez pas peur d’allumer vos phares pour être bien vu des autres automobilistes et des piétons.

Le froid humide

Ce conseil s’adresse davantage aux motards, plus exposés au froid que les automobilistes. Pour éviter les gelures, équipez-vous de vêtements chauds et calfeutrez toutes les entrées d’air de votre blouson ou encore de votre pantalon. Tour de cou, écharpe, gants à manchettes, rien n’est superflu quand il s’agit de lutter contre le froid pernicieux de l’automne.

Les animaux

Nos conseils pour conduire en automne resize

En automne, les animaux sortent des fourrés et des bois afin de stocker des provisions pour l’hiver. Il serait bête de contrarier le cycle de la nature et de faire une sortie de route en rase campagne. Surveillez les bas-côtés et les virages où la visibilité est moindre. En cas de doute, ralentissez et prenez le réflexe d’avertir les autres usagers d’un danger potentiel, au moyen d’un appel de phares.

Bonne route à tous !

Inscrivez-vous à notre newsletter: