Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Une prime à la casse pour acheter une voiture d’occasion

Afin d’inciter les automobilistes à rouler avec des véhicules plus respectueux de l’environnement, le gouvernement a mis en place une nouvelle prime à la casse qui permettra d’acheter une voiture neuve ou, et c’est une nouveauté, une occasion récente. Les explications d’ASSU 2000, votre spécialiste de l’assurance auto.

prime-casse-occasion-assu

Entre 1 000 et 2 000 euros

Vous connaissiez la prime à la casse, ce dispositif qui permet de recevoir une aide pour remplacer une voiture polluante par une plus écologique. D’abord destinée à l’achat d’un véhicule neuf "propre", cette manne financière est, depuis le 1er janvier, ouverte également aux véhicules d’occasion. Mais pas n’importe lesquels évidemment. Uniquement ceux émettant moins de 130 g de CO2/km (avec une vignette Crit’Air 0,1 ou 2). La prime est ainsi de 1 000 euros pour les foyers imposables, et de 2 000 euros pour les ménages non imposables. Pour les véhicules électriques, la prime s’élève à 2 500 euros, sans conditions de ressources. Bon à savoir : cette somme se cumule au bonus écologique de 6 000 euros, ce qui porte l’enveloppe à 8 500 euros.

Un véhicule essence immatriculé après 2006

Cette ouverture de la prime à la casse aux voitures d’occasion est un véritable coup de pouce pour les ménages les plus modestes. Faute de pouvoir en changer régulièrement, ils possèdent souvent les véhicules les plus anciens et donc les plus polluants. Et dans la mesure où une auto « propre » neuve coûte entre 15 000 et 20 000 euros, précise Europe 1, cela ne peut guère rentrer dans leur budget même avec la prime.

Selon Flavien Neuvy, directeur de l’Observatoire Cetelem de l’automobile et interrogé par la radio, avec cette somme, ils auront la possibilité d’acquérir "un véhicule essence immatriculé après 2006 ou un véhicule diesel immatriculé après 2011. Il va y avoir plusieurs dizaines de milliers de voitures qui, dès la première année, bénéficieront de ce dispositif".

L’objectif de ce dispositif, selon le gouvernement, est de sortir 100 000 véhicules polluants du parc en 2018.

 

Sources : europe1.fr, huffingtonpost.fr

© ASSU 2000 -Janvier 2018

Inscrivez-vous à notre newsletter: