Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Les péages autoroutiers ont augmenté

Depuis le 1er février, les tarifs des péages autoroutiers ont augmenté de 1,03 % à 2,04 % en fonction des réseaux. Les détails avec ASSU 2000, votre spécialiste de l’assurance auto.

augmentation-peages-2018

Une hausse de 20 % en 10 ans

Les automobilistes vont devoir encore mettre la main au porte-monnaie. Les péages d’autoroutes coûtent en effet plus cher depuis le 1er février dernier. La hausse est de 1 % à 2 % sur les trois réseaux principaux (Vinci, Sanef et APRR), et de 3 % à 4 % sur les réseaux secondaires, selon des données rapportées par RTL. "En dix ans, le prix des péages a connu une progression de 20 %", peut-on lire sur le site de la radio.

Un coût de 500 millions d’euros

Cette augmentation est en fait la suite du rattrapage du gel des prix des autoroutes annoncé en 2015. Un rattrapage qui devrait s’étaler sur 20 ans, selon RTL qui cite l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer). Au total, le coût pour les usagers s’élèvera à 500 millions d’euros. Loin d’être une bagatelle...

La hausse s’explique également, selon les concessionnaires, par le coût des travaux engagés sur le réseau autoroutier. 57 nouveaux chantiers sont ainsi prévus sur tout le territoire.

Des hausses injustifiées

Mais pour l’Afer, ces arguments ne valent pas. "Les augmentations des tarifs de péages prévues excèdent le juste niveau qu’il serait légitime de faire supporter aux usagers". Et de considérer notamment que "le niveau de rémunération des sociétés concessionnaires devrait être plus conforme aux risques supportés".

Les tarifs des péages évoluent en fonction de plusieurs facteurs : l’inflation, les travaux sur les autoroutes, la redevance du domaine public mais aussi les contrats conclus entre l’État et les concessionnaires autoroutiers. Or, une enquête de 60 millions de consommateurs, datant de juin 2017, a révélé que "28 grands tronçons autoroutiers - sur 29 - passés à la loupe, ont vu leur prix croître de plus de 5,3 %, c’est-à-dire au-delà de l’inflation constatée depuis 2011". Pire, 6 tronçons ont même fait bondir leurs tarifs de plus de 10 %, comme le Bordeaux-Pau (+16,2 %).

La pilule va de nouveau avoir du mal à passer du côté des usagers de la route !

 

Sources : rtl.fr, 60millions-mag.com, lexpress.fr

Inscrivez-vous à notre newsletter: