Rappel IMMEDIAT

Comment lutter contre les allergies ?

allergie-intro

Nez qui coule, gorge qui gratte, yeux qui pleurent… Pas de doute, les pollens sont de retour, au grand dam des allergiques. Il existe cependant quelques astuces pour atténuer les désagréments du rhume des foins. ASSU 2000 vous éclaire.

Les antihistaminiques

C’est souvent l’incontournable surtout quand les crises d’allergie sont sévères. Prescrits pour mettre fin à une crise, les antihistaminiques sont à prendre sur une longue durée (déterminée au préalable avec votre médecin). Ils permettent de réduire ou d’éliminer les effets de l’histamine, une substance chimique libérée par notre corps lors de réactions allergiques.

Dès les premières prises, le nez arrête de couler, les éternuements cessent et les yeux ne piquent plus.

La désensibilisation

Cette technique consiste à administrer l’allergène responsable par petite dose, sur une très longue durée (3 à 5 ans), et à s’y accoutumer progressivement. Notez cependant qu’elle n’est efficace qu’à 80 %.

medecin desensibilisation

Les plantes

Mais si vous préférez éviter l’utilisation de médicaments, optez pour des moyens naturels. Ainsi, les plantes, même si elles sont peut-être à l’origine de votre mal-être, peuvent se révéler très efficaces. Les infusions de guimauve, d’hysope ou de marrube blanc permettent de dégager les voies respiratoires, tout comme les huiles essentielles d’eucalyptus et d’estragon (en diffusion ou appliquées sur un mouchoir à respirer fréquemment).

Eau salée et fleurs de camomille

Avoir les yeux rougis et être contraint de se moucher toutes les cinq minutes à cause du pollen n’a rien de très agréable, vous en conviendrez. Alors, pensez à nettoyer régulièrement votre nez avec une solution d’eau salée ou du sérum physiologique. Cela permettra de décongestionner et assainir les conduits nasaux. Et pour soulager vos yeux, posez-y des compresses imbibées d’eau froide, d’eau de rose ou d’infusion de fleurs de camomille pendant une dizaine de minutes minimum.

fleur de camomille

Quelques précautions d’usage

Pour limiter vos allergies, il y a également quelques habitudes à prendre. Ainsi, n’étendez pas votre linge à l’extérieur, sinon vous pourriez ramener du pollen invisible dans votre logement. Pour la même raison, lavez-vous et changez de vêtements dès que vous rentrez chez vous. Enfin, évitez d’aérer votre intérieur pendant la journée, moment où l’exposition aux pollens est la plus forte. Choisissez plutôt d’ouvrir vos fenêtres le matin ou le soir.

Allergie et prise en charge

Si vous allez chez l’allergologue, le remboursement de la Sécurité sociale s’élève à 70 % du tarif de base, si vous êtes dans le parcours de soins coordonnés et que vous avez une ordonnance de votre médecin traitant. Dans le cas contraire, le taux de remboursement chute à 30 %. Attention, l’Assurance maladie ne prendra pas en charge les éventuels dépassements d’honoraires. Pour le reste à charge, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre assurance santé.

Sources : doctissimo.fr, lci.fr, francebleu.fr

© ASSU 2000 - Mai 2018