Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Vos principales questions sur le football !

Article football La Coupe du monde de football arrive à grand pas. Un sport très populaire mais qui possède son jargon et quelques subtilités. À l’aide d’illustrations, ASSU 2000 répond à six questions que vous vous posez sur le sport le plus populaire du monde.

Qu’est-ce qu’un hors-jeu ?

On commence par l’une des questions les plus posées dans le football. Souvent évoqué mais jamais clairement expliqué, voici une manière courte et simple de ce qu’est le hors-jeu. Un joueur est dit en position de hors-jeu lorsque, au départ du ballon dirigé vers lui, il se trouve devant l’avant-dernier défenseur, le gardien étant considéré comme un défenseur. L’arbitre de touche lève alors son drapeau pour signaler au footballeur sa position et la balle est rendue à l’adversaire. Le hors-jeu n’est jamais sanctionné d’un carton.

hors-jeu

Qu’appelle-t-on une Panenka ?

Sous ce nom qui pourrait faire penser à une danse ou à une attaque d’art martial, ce geste est, en réalité, un type de frappe réalisée lors d’un pénalty. Le nom de ce tir vient du joueur de football tchèque du même nom, Antonin Panenka, qui a inventé et réussi ce geste lors de la finale de l’Euro 76, et surtout offert la victoire dans la compétition à l’équipe de Tchécoslovaquie face à l’Allemagne de l’Ouest. Le geste consiste à frapper le ballon doucement vers le centre du but, d’une pichenette. Une frappe qui nécessite une bonne technique mais surtout une bonne dose de confiance en soi.

panenka

Dans quelles circonstances dit-on "mettre la semelle" ?

C’est bien connu, au football, il faut marquer pour gagner la partie et défendre pour éviter de prendre des buts. Mais quand les défenseurs se montrent un peu trop agressifs, il existe une expression toute désignée. Lorsqu’un joueur met la semelle, cela signifie qu’il se montre trop agressif sur les adversaires, avec l’intention de faire mal. Et autant vous dire que recevoir un coup de crampon sur la jambe ou le pied est douloureux, très douloureux même… L’arbitre se montre souvent intraitable avec ce genre de comportement en sortant un carton jaune ou rouge.

la semelle

À quoi sert le quatrième arbitre ?

Si on vous dit que le quatrième arbitre est celui qui tient le panneau lorsqu’un entraîneur effectue des remplacements, vous voyez très bien de qui il s’agit. Sauf qu’il serait réducteur de ne le réduire qu’à ça. Le quatrième arbitre contrôle également la tenue des joueurs et collabore aux tâches administratives. Il peut même signaler une faute hors du champ de vision du trio arbitral grâce à un écran à sa disposition. Il n’a pas la vie facile puisqu’il se trouve entre les entraîneurs des deux équipes, ce qui occasionne souvent des remontrances à son égard concernant certaines décisions de l’arbitre principal.

4 arbitre

Que signifie l’expression "piquer sa tente" ?

Vous pensez peut-être qu’on vous parle d’astuces pour le camping avec les vacances qui approchent ? Eh non, il s’agit bien d’une expression utilisée au football, qui est loin de mettre en valeur les joueurs qui ont l’habitude d’adopter ce comportement. Cette formule signifie un joueur, souvent un attaquant, qui reste trop souvent dans la surface de réparation adverse. Autrement dit un footballeur qui ne bouge pas et qui attend que le ballon vienne à lui. À cause de son manque de combativité et d’efforts réalisés sur le terrain, il a de grandes chances de ne pas jouer d’autres matches.

planter sa tente

Qu’est-ce que le coup du chapeau ?

Au football, il arrive que l’on entende au cours d’un match qu’un joueur a mis un coup du chapeau. Cette expression, pour le moins originale, s’explique de manière assez simple. La formule désigne un joueur qui inscrit trois buts dans un seul match, à la suite, sans qu’un autre membre de son équipe marque entre temps. Vous vous demandez sûrement pourquoi utilise-t-on cette expression alors qu’aucun chapeau n’est présent sur un terrain de football. Il faut revenir au terme initial, en anglais "hat trick", utilisé lors de parties de cricket. Lorsqu’un joueur réussissait trois coups d’affilée, son club lui offrait un chapeau. Au foot, le joueur, qui réussit un coup de chapeau, conserve le ballon du match. Il existe également le "coup du chapeau parfait" qui désigne un joueur qui inscrit trois buts lors d’une seule mi-temps, de trois manières différentes, un but de la tête, un but du pied gauche et un but du pied droit.

coup du chapeau

Sources : amslaigneville.footeo.com, sofoot.com, letemps.ch

© ASSU 2000 – Juin 2018

Inscrivez-vous à notre newsletter: