Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Les principales mesures du Plan mobilité propre

bouton ecologie

Chaque année, en France, 48 000 personnes meurent à cause de la pollution atmosphérique selon les chiffres du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Pour modifier la qualité de l’air dans l’hexagone, des mesures doivent être prises. C’est ainsi que le ministère a présenté un Plan mobilité propre fin juillet. ASSU 2000 vous présente les mesures retenues pour ce projet.

Des voies réservées au covoiturage

L’État compte sur les collectivités pour expérimenter ce dispositif à partir de 2019. Le gouvernement souhaite mettre en place une plateforme numérique pour utiliser le covoiturage afin de se déplacer, notamment pour se rendre au travail. Dans ce sens, le remboursement des frais travail-domicile sera étendu au covoiturage. Pour aller plus loin, un plan vélo sera présenté avant le 15 septembre avec, comme objectif, de faire passer la part du deux-roues dans les déplacements des Français, de 2 % aujourd’hui à 9 % en 2024.

Instauration des zones à faible émission

En France, des villes comme Paris et Grenoble ont déjà mis en place des zones à circulation restreinte, via les vignettes Crit’Air, avec comme objectif de réduire la mise en circulation des véhicules les plus polluants. L’État souhaite poursuivre cette initiative en instaurant des zones à faible émission (ZFE) dans les villes de plus de 100 000 habitants. 14 cités se sont déclarées partantes pour développer ces espaces. Le périmètre du domaine, les véhicules interdits d’accès et les plages horaires où la réglementation doit être respectée sont encore à définir.

plan mobilite propre

Incitation à l’achat de véhicules électriques

Pour améliorer la qualité de l’air, le parc automobile doit être modifié et doit inciter les automobilistes à se doter de véhicules électriques. Alors que ces modèles représentent aujourd’hui 2 % des ventes de véhicules, l’État aimerait voir les ventes multipliées par cinq d’ici cinq ans. Dans ce sens, le gouvernement poursuit et accentue le dispositif de bonus-malus d’achat de véhicules. Le seuil de déclenchement du malus sera abaissé de 120 à 117 g/km en 2019. Puis le malus sera durci de 3g par CO₂ émis par km, chaque année, jusqu’en 2021. Aussi, les bornes de recharge pour véhicules électriques seront multipliées par cinq d’ici 2022. Enfin, la recharge d’une voiture, appartenant à un salarié sur le lieu de son entreprise, sera perçue comme un avantage en nature et donc défiscalisée.

Assurez votre véhicule électrique chez ASSU 2000

Optez pour une bonne garantie Assistance et de préférence sans franchise kilométrique ! N’oubliez pas qu‘un véhicule électrique a une autonomie limitée, et qu’il n’est pas évident de le réparer tout seul. Mieux vaut pouvoir compter sur un service de dépannage efficace.

Sources : ecologique-solidaire.gouv.fr, dossierfamilial.com, lepoint.fr

© ASSU 2000 – Juillet 2018

Inscrivez-vous à notre newsletter: