Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Nos conseils pour arrêter la cigarette

arret-cigarette

Profitant de l’opération "Mois sans tabac" qui se tient tout le mois de novembre, vous souhaitez arrêter la cigarette. Malheureusement, il n’existe pas de recette miracle, chaque fumeur devant trouver la méthode qui lui convient le mieux. Pour vous aider à y voir plus clair, ASSU 2000 vous livre quelques techniques de sevrage.

Consulter un médecin ou un tabacologue

Lorsque l’on veut arrêter de fumer, la volonté seule ne suffit pas toujours. Il est ainsi recommandé, pour maximiser ses chances de sevrage, de se faire aider par son médecin traitant ou un tabacologue. Le praticien pourra ainsi évaluer votre degré de dépendance, élaborer avec vous un programme d’arrêt mais aussi vous conseiller efficacement sur les substituts nicotiniques (patchs, pastilles ou encore gommes à mâcher) à utiliser.

Les médicaments

Les deux médicaments les plus souvent prescrits dans le sevrage tabagique sont le Zyban et le Champix. Mais ils doivent cependant être limités aux fumeurs très dépendants, les effets secondaires étant nombreux (nausées, vertiges, tachycardie, insomnie, cauchemar, etc.).

sevrage tabagique

Les thérapies cognitives et comportementales

Les thérapies cognitives et comportementales sont des thérapies psychologiques qui aident les personnes à modifier un comportement ou un système de pensées. Dans le cas d’un fumeur qui souhaiterait arrêter la cigarette, "elles vont permettre d’apprendre des stratégies pour faire face à l’envie de fumer : stratégies d’évitement, de remplacement (gommes à mâcher, comprimés à sucer)", comme l’explique le site Doctissimo.fr. Des méthodes thérapeutiques composées de plusieurs paliers vont également être mises en place, comme l’évaluation des habitudes tabagiques, l’identification des situations à risques, ou encore action et prévention de rechute.

Réduire progressivement

S’arrêter de fumer du jour au lendemain n’est pas une méthode qui fonctionne chez tout le monde. Si vous sentez que vous avez besoin de prendre votre temps, allez-y progressivement. Il ne s’agit pas de reculer l’échéance indéfiniment mais plutôt de renforcer la confiance en soi, en constatant que l’on peut parfaitement diminuer sa consommation sans devenir stressé, dépressif ou colérique. Vous apprendrez ainsi à abandonner les cigarettes "inutiles" ou "réflexes" et à identifier celles qui ont le plus d’importance. Vous pourrez alors vous atteler à remplacer les cigarettes considérés comme indispensables par de nouveaux comportements, par un substitut nicotinique, etc.

arret progressif-cigarette

Attention à la prise de poids

Prendre du poids à l’arrêt du tabac est fréquent, ce qui a pour conséquence pour stopper cela de reprendre la cigarette… Vous allez donc peut-être devoir revoir vos habitudes alimentaires, et pratiquer une activité physique. Rien ne sert d’adopter un régime drastique mais simplement apprendre à manger sainement en diminuant les graisses, le sucre, ou encore l’alcool et en incorporant dans vos menus davantage de légumes, de céréales complètes, de poissons et de fruits.

Évidemment, mieux vaut éviter les grignotages, c’est souvent par ce biais que les fumeurs compensent l’arrêt de la cigarette. Il faudra donc trouver d’autres palliatifs.

Vous l’aurez compris, il n’existe pas une mais plusieurs façons d’arrêter de fumer. C’est à vous de trouver celle qui vous convient le mieux, et qui sera, donc, la plus efficace.

L’Enveloppe Prévention d’ASSU 2000

Si vous souhaitez franchir le pas et arrêter de fumer, sachez que l’Enveloppe Prévention d’ASSU 2000 vous aide à financer une partie de votre sevrage tabagique. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un conseiller. Il y a forcément une agence près de chez vous !

Sources : doctissimo.fr

© ASSU 2000 – novembre 2018

 

Inscrivez-vous à notre newsletter: