Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Le sport pendant la grossesse

sport-grossesse

La grossesse n’est pas une maladie ! Durant cette période, l’activité physique n’est pas interdite. Au contraire, elle est même préconisée et s’avère plus que bénéfique.

Pourquoi pratiquer un sport pendant la grossesse ?

Préparer l’accouchement

Certaines comparent l’accouchement à un marathon ! Et il ne viendrait à personne l’idée de s’aligner sur une telle compétition sans s’y être préparée durant plusieurs mois au préalable. Une activité physique régulière durant toute la grossesse permettra à la future maman d’aborder plus sereinement cette grande échéance.

Objectif : avoir développé des capacités respiratoires et musculaires assez importantes pour tenir le cap le Jour J.

Limiter sa prise de poids

Une activité physique régulière pendant ces neuf mois permet de limiter la prise de poids. Un aspect non négligeable pendant cette période et surtout pour préparer la période post-grossesse. Les femmes qui ne pratiquaient aucun sport peuvent profiter de cette période où l’on prend davantage le temps de se concentrer sur soi-même pour prendre de bonnes habitudes à conserver après l’arrivée de bébé.

grossesse-hygiene

Quels sports pratiquer ?

Les deux sports « rois » pendant la grossesse sont sans aucun doute la marche et la natation.

La marche

Sport doux par excellence, la marche peut être pratiquée durant toute la grossesse et au quotidien. Ses atouts ? Elle permet de faire travailler son cœur en douceur et favorise la circulation veineuse, souvent plus délicate.

La natation

C’est très souvent l’activité préférée des futures mamans, principalement parce qu’en toute fin de grossesse, l’eau permet d’oublier son poids et de soulager les trop fréquentes douleurs du dos. La natation permet par ailleurs de pratiquer une véritable activité physique tout en douceur et en préservant ses articulations mises à rude épreuve pendant la grossesse. Certains cours d’aquagym sont même proposés aux femmes enceintes.

grossesse-natation

Quels sports éviter et bannir ?

Tous les sports pouvant impliquer des chutes sont à proscrire. À oublier donc pendant cette période le ski, l’équitation, les sports de combat ou encore le VTT… Les pratiques impliquant des chocs comme le tennis ou la course à pieds sont également déconseillés dès la fin du premier trimestre d’autant qu’ils peuvent déclencher des contractions. Enfin, on évite aussi les sports mobilisant trop les abdominaux comme l’escalade ou la gym au sol.

Sport plaisir et pas sport performance !

La grossesse puis l’accouchement sont un défi physique à part entière ! Pas la peine d’envisager gravir des montagnes, l’essentiel est de faire du bien à son corps… et à sa tête. Rechercher la performance serait nocif pour le bébé comme pour la maman. Un signe qui permet de se poser des limites : la femme enceinte doit être le moins essoufflée possible lors de sa pratique car si la mère manque d’oxygène, il est fort à parier que le bébé aussi. Enfin, chaque cas est particulier et il convient de demander conseil aux professionnels de santé (gynécologues, sages femmes…) tout au long de sa grossesse pour continuer à bouger avec prudence.

 

Sources :doctissimo.fr, aufeminin.com,

© ASSU 2000 – novembre 2018

 

Inscrivez-vous à notre newsletter: