Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers
Rappel immédiat

Tout savoir sur le plan de relance du secteur automobile

plan de relance automobile

L’automobile fait partie des secteurs très touchés par la crise sanitaire que la France a connue ces derniers mois. Pour relancer ce secteur, le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté une série de mesures pour inciter les Français à acheter des véhicules électriques. Découvrez en détails quelles sont les nouvelles dispositions en vigueur.

Un nouveau bonus écologique pour l’achat d’une voiture électrique

Depuis début juin, si vous décidez d’acheter un véhicule électrique, vous aurez droit à un bonus écologique de 7 000 euros. Seule condition : le prix d’achat du véhicule doit être inférieur à 45 000 euros. Auparavant, ce véhicule bénéficiait d’un coup de pouce financier plafonné à 6 000 euros. Le montant de 7 000 euros concerne les achats effectués par les particuliers. Pour les professionnels et les flottes d’entreprise, l’offre s’élève à 5 000 euros.

De nouvelles aides pour la prime à la conversion

Dans son discours pour la relance du secteur automobile prononcé fin mai, le président de la République a insisté sur le fait que les Français doivent à nouveau revenir dans les concessions automobiles et investir dans des véhicules propres. "Il faut que nos concitoyens achètent davantage de véhicules dans les semaines à venir, et notamment des véhicules propres. Tout renouvellement du parc est bon écologiquement", a assuré Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse.

Depuis le 1er juin, de nouveaux tarifs s’appliquent pour la prime à la conversion. Les primes ont été portées à hauteur de 3 000 euros pour l'acquisition d'un véhicule thermique neuf (pour les ménages moins aisés) et jusqu'à 5 000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf dont l'autonomie est supérieure à 50 km. Ce coup de pouce est porté à 2 500 euros pour les autres ménages.

Les acheteurs de véhicules habitant ou travaillant dans une "zone à faible émission" et désirant investir dans un véhicule électrique ou hybride rechargeable bénéficieront, quant à eux, d'une surprime fixée au maximum à 2 000 euros. Le seuil de revenu fiscal de référence par part (RFR) a été augmenté de 13 500 à 18 000 euros pour que la prime à la conversion profite à plus de Français. Les critères d'éligibilité des véhicules sont assouplis aux véhicules diesel d'avant 2011 (2001 avant) et aux voitures essence d'avant 2006 (1997 avant).

Cumul du bonus et de la prime possible

Bonne nouvelle à travers ce nouveau dispositif. Il est possible de cumuler le bonus et la prime à la conversion lors d’un même achat. Cela signifie que l’aide gouvernementale peut au mieux atteindre 12 000 euros pour l’acquisition d’un modèle 100 % électrique. Ce qui correspond à l’addition d’un bonus de 7 000 euros et d’une prime à la conversion de 5 000 euros.

Ces aides, revues à la hausse, sont valables jusqu’au 31 décembre 2020 et profiteront seulement aux 200 000 premiers bénéficiaires. On ne sait pas encore ce qu’il en sera de ces offres lorsque le seuil sera atteint.

Bon plan pour un nouveau véhicule à moindre coût

ASSU 2000 vous propose d’acquérir un véhicule récent et propre, à moindre coût. Comment faire ? Optez pour la location avec option d'achat (LOA) et changez de voiture sans piocher dans vos économies. Découvrez notre offre en partenariat avec Reezocar sans plus attendre.

Sources : auto-moto.com, autoplus.fr, pro.largus.fr

Photo d'illustration : © Katarzyna Bialasiewicz Photographee.eu - stock.adobe.com

© ASSU 2000 – Juin 2020

Inscrivez-vous à notre newsletter: