Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers
Rappel immédiat

Quels sports pratiquer quand on a de l’asthme ?

A2-sports-asthme

Pour les personnes asthmatiques, l’activité physique est loin d’être déconseillée. Elle peut même s’avérer bénéfique. En effet, en augmentant les capacités respiratoires et la tolérance à l’effort, le sport permet de réguler l’asthme et d’espacer les crises. Quels sont les sports recommandés quand on est asthmatique ? ASSU 2000 vous conseille !

Les bienfaits du sport sur l’asthme

Le sport ne permet pas seulement d’améliorer sa condition physique, il est reconnu pour ses nombreuses vertus. La pratique d’une activité sportive a des effets thérapeutiques avec notamment la prévention des maladies chroniques, cardio-vasculaires et dégénératives. Elle permet de lutter contre le surpoids et l’obésité et renforce la structure osseuse. Mais, ses bienfaits ne s’arrêtent pas là, le sport est aussi un vecteur de bien-être et un régulateur de stress qui améliore l’estime de soi et la qualité du sommeil.

Les précautions à prendre

Afin de profiter pleinement de l’activité sportive, il est important de ne pas prendre de risque et que son asthme soit bien contrôlé. Avant tout démarrage ou reprise d’activité, un bilan chez son médecin généraliste ou son pneumologue s’impose. Il pourra vous prescrire un traitement de fond afin de maîtriser votre asthme, vous orienter vers le choix de l’activité la plus adaptée et vous donner de précieux conseils pour sa pratique en toute sécurité.

Quelle que soit l’activité que vous avez choisie, voici quelques précautions à prendre :

• toujours avoir sur soi son bronchodilatateur qui doit être administré dès les premiers signes de crises (toux, essoufflement, gêne respiratoire) ;
• bien s’échauffer avant l’effort en augmentant progressivement le rythme cardiaque, pour permettre aux bronches de se préparer à l’activité physique ;
arrêter progressivement l’activité sportive pour que les bronches se réadaptent à un rythme normal ;
s’hydrater régulièrement, avant, pendant et après l’activité.

Les sports à privilégier

En dehors de la plongée sous-marine avec des bouteilles, aucun sport n’est véritablement contre-indiqué en cas d’asthme. Vous pouvez donc choisir n’importe quelle activité sportive à partir du moment où elle vous plaît.
Voici une liste des sports particulièrement indiqués en cas d’asthme :

les sports d’endurance : ils permettent de développer la capacité pulmonaire et contribuent à diminuer l’essoufflement. Parmi les sports d’endurance, on peut citer le jogging, le vélo, le roller, la natation, la danse, la boxe, l’aviron, la zumba… ;

les arts martiaux et énergétiques : ils sont recommandés car ils favorisent le contrôle de la respiration. Un large choix d’activités s’offre à vous : karaté, judo, jiu-jitsu, taekwondo, aïkido, taï-chi, qigong… ;

les sports de montagne : l’altitude est bénéfique pour les asthmatiques car les allergènes sont moins présents dans l’atmosphère. Ski alpin, ski de fond, patinage, surf… Tout est permis ! Cependant, il est recommandé de rester en dessous de 2 000 m d’altitude car au-dessus de cette limite, l’oxygène se raréfie.

À savoir, les sports pratiqués à l’extérieur peuvent être contre-indiqués en fonction des conditions climatiques telles que la pollution, le pollen ou l’humidité qui favorisent le déclenchement des crises d’asthme.

Photo d'illustration : ©pololia - stock.adobe.com

Sources : ameli.fr, topsante.com, doctissimo.fr, santemagazine.fr

© ASSU 2000 – Novembre 2020

Inscrivez-vous à notre newsletter: