Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Bien choisir son sport pour la rentrée

sport-rentree-footing

Nous sommes en plein coeur de l'été. Une bonne occasion pour prendre du temps pour soi et faire du sport. Mais lorsque la rentrée pointe le bout de son nez, difficile de trouver du temps pour s'y remettre. Pour les plus courageux d’entre vous, voici une liste non-exhaustive de sports qui pourraient vous séduire et vous pousser à poursuivre les efforts.

La zumba : toujours aussi tendance

Véritable révolution culturelle, la zumba a débarqué en France il y a plusieurs années. À mi-chemin entre le cours de danse et les exercices de stretching, cette nouvelle discipline axée sur des rythmes latinos plus ou moins rapides permet de faire travailler le cardio ainsi que les muscles (fessier, cuisses, bras, abdominaux) dans une ambiance festive et ô combien dynamique. La zumba s’impose toujours comme l’une des disciplines les plus demandées, très prisée par les femmes.
Inconvénients : Attention, la zumba n’est pas à la portée du premier venu. En effet, il vaut mieux posséder un minimum de condition physique avant de s’y mettre, la pratique de cette discipline laissant peu de temps à la récupération entre les exercices.

Le tennis : la petite balle du bonheur

Vous vous sentez l’âme d’un Roger Federer ou d’un Rafael Nadal ? Alors pourquoi ne pas vous mettre à taper dans la petite balle jaune ? Que ce soit dans le cadre d’une pratique "loisir" ou "intensive", le tennis demeure aujourd’hui un excellent compromis entre le plaisir de jouer et la dépense physique. Nécessitant adresse et coordination, mais également une bonne condition physique en raison des courses répétées sur le court et de la puissance à mettre dans la balle, le tennis demeure une valeur sûre que l’on soit débutant ou confirmé.
Inconvénients : Les nombreuses variations de rythme peuvent mettre à rude épreuve votre cœur. Méfiez-vous aussi des nombreuses contraintes articulaires que peut encaisser votre corps lors des nombreux changements de direction.

tennis-musculature

Le yoga : l’union de l’esprit et du corps

Considéré par beaucoup comme un "non sport", le yoga propose pourtant l’alliance idéale du travail du corps et de l’esprit. Il permet, grâce à des postures exigeantes qui allient équilibre et concentration, de faire le vide dans son esprit et ainsi retrouver équilibre et paix intérieure tout en faisant travailler les muscles de son corps. Beaucoup de pratiquants de cette discipline déclarent par ailleurs parvenir à mieux gérer leur stress mais aussi retrouver une plus grande capacité respiratoire.
Inconvénients : Difficile de trouver un inconvénient à la pratique du yoga tant il semble que les pratiquants apprécient cette activité. Le seul petit point noir pourrait être l’aspect financier avec des séances pouvant atteindre 13 euros voire plus.

L’aquagym : le bien-être aquatique

Vous trouvez la natation trop rébarbative ou vous ne vous sentez pas à l’aise sur la longueur d’une piscine mais vous souhaitez tout de même bénéficier des bienfaits d’une pratique aquatique ? Alors n’hésitez plus, l’aquagym est faite pour vous. Peu traumatisante pour le corps malgré les efforts consentis durant la séance, l’aquagym permet de faire travailler tous les muscles du corps sans oublier l’amélioration de votre système cardio-vasculaire.
Inconvénients : Il existe peu de contre-indications à la pratique de l’aquagym, l’eau étant un élément idéal pour une pratique sportive peu traumatisante. La seule barrière qui pourrait exister ? Se montrer en maillot de bain en public.

aquagym-sport

Le vélo : deux roues valent mieux qu’une

Que ce soit dans le cadre d’une pratique "loisir" (le week-end en famille, une balade en forêt…) ou pour une utilisation quotidienne (se rendre sur son lieu de travail…), la bicyclette est l’outil idéal pour allier plaisir et effort physique. En plus de sauvegarder la planète, vous réduirez le risque de maladies cardio-vasculaires. D’après la très sérieuse British Medical Association, une demi-heure de vélo par jour permettrait de diviser par deux ce risque.
Inconvénients : La pratique du vélo comporte cependant quelques risques, notamment musculaires et articulaires dans le cas d’une pratique trop excessive. Pour éviter des déconvenues, écoutez votre corps et allez-y progressivement. Autre problème majeur pour la pratique sur route : la cohabitation pas toujours évidente avec les automobilistes et autres utilisateurs de la voie publique. Pour votre sécurité, n'oubliez pas de porter un casque !

© ASSU 2000 - Juillet 2018

Inscrivez-vous à notre newsletter: