Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Choisir le bon sport pour mon enfant

sport-enfant-intro

Choisir un sport pour sa progéniture n’est pas chose aisée, étant donné le nombre de paramètres à prendre en compte. Pratiquer une activité physique dès son plus jeune âge constitue pourtant un pan important de son éducation, tant le sport impacte positivement la santé physique et psychologique de nos enfants, en plus de les sociabiliser. Petit guide.

Football

Pour quelle morphologie ? Lionel Messi, 1m69 à peine, nous prouve chaque semaine que tous les gabarits peuvent briller sur le rectangle vert. Si tous les enfants trouveront leur place sur un terrain de foot, sachez que sauf talent exceptionnel, les plus grands seront dans un premier temps dirigés vers le poste de gardien de but, les plus costauds seront postés en défense, et les plus rapides en attaque. Si votre enfant est du genre fluet, pas de panique, il fera sûrement un excellent ailier. Évidemment, au fil des mois, les différences de tailles ne compteront plus, et votre enfant sera placé au poste le mieux adapté à ses qualités, et non plus à son physique.

Pour quel caractère ? Tous les caractères sont nécessaires à la construction d’une équipe. Collectif ou individualiste, votre bambin ne sera pas laissé de côté.

Pour quels bienfaits ? Idéal pour les enfants qui aiment passer du temps avec leurs amis, et encore plus pour ceux qui ont besoin de se sociabiliser. Le football permet également d’apprendre à se fixer des objectifs individuellement et collectivement. De plus, les longues courses, les efforts répétés et les sprints lui feront travailler le souffle, l’endurance et la vitesse.

À quel âge ? Dès 5 ans.

foot-enfant

Athlétisme

Pour quelle morphologie ? Ici, le poids et la taille de l’enfant joueront un rôle important dans le choix de la spécialité, du moins au début. Les plus trapus privilégieront le lancer de poids quand les grands minces iront vers le saut en hauteur. Un enfant de petite taille et plutôt sec devrait bien se débrouiller en fond ou demi-fond, et s’il est plus solide, plus musclé, il sera prioritairement orienté vers le sprint. Attention, ce ne sont que des cas généraux. Votre enfant choisira bien évidemment lui-même la spécialité qui l’attire le plus. Il ne faut jamais le forcer, quelles que soient ses aptitudes naturelles. À cet âge, seul le plaisir compte.

Pour quel caractère ? Le goût de l’effort est obligatoire, tout comme l’ambition (pour se fixer des objectifs, seul moyen d’améliorer ses performances semaine après semaine).

Pour quels bienfaits ? La dimension ludique étant moins prégnante que pour d’autres sports, l’athlétisme favorisera la concentration et le dépassement de soi-même. En outre, l’endurance et la vitesse de votre progéniture s’amélioreront de semaine en semaine. Enfin, l’athlétisme muscle le haut comme le bas du corps. De quoi acquérir de la confiance pour les plus inhibés.

À quel âge ? Pas avant 8-9 ans.

athletisme-enfant

Basket

Pour quelle morphologie ? Même s’il existe quelques contre-exemples, le basket, c’est plutôt pour les grands. Attention toutefois, il ne suffit pas d’accumuler les centimètres (qu’une bonne détente peut souvent compenser, surtout chez les moins de 10 ans où les différences de tailles sont légères), les qualités de souplesse et de vitesse sont réclamées par les entraineurs.

Pour quel caractère ? Le basket, sport de statistiques par excellence, doit combiner esprit d’équipe et une pointe d’individualisme.

Pour quels bienfaits ? L’apprentissage tactique du basket initiera votre enfant à la réflexion, même dans les activités dites secondaires. Une bonne habitude à prendre. Et bien entendu, il fera d’énormes progrès en vitesse, en souplesse et en détente.

À quel âge ? À partir de 6 ans.

basket-enfant

Judo (et autres sports de combat)

Pour quelle morphologie ? Avec une constitution de base assez solide, tous les poids et toutes les tailles seront les bienvenues car les sports de combats sont divisés en catégories. Pas d’inquiétude, les grands ne taperont pas sur les petits !

Pour quel caractère ? Les enfants désobéissants verront leur turbulence et leur énergie canalisées. Idéal pour les plus agressifs.

Pour quels bienfaits ? Les enfants les plus agressifs, justement, ou même les hyperactifs seront surveillés, canalisés et fatigués. Soit trois points positifs pour vous aussi ! Surtout, les sports de combats renforceront physiquement les plus chétifs, ce qui améliorera leur confiance en eux.

À quel âge ? Dès 5 ans.

judo-enfant

Tennis

Pour quelle morphologie ? C’est l’endurance, plus que la puissance (du moins, avant l’adolescence), qui entre en jeu. La répétition des gestes et des efforts peut ainsi être compliquée à gérer pour les asthmatiques par exemple. Le tennis requiert en outre une bonne coordination jambes-bras et une solide vitesse d’exécution.

Pour quel caractère ? Trois mots-clés : individualisme, concentration, patience.

Pour quels bienfaits ? Le tennis convient parfaitement aux modes de pensée à la fois ludiques et constructifs. La manière de compter les points, le fait que chaque échange fasse évoluer la marque permet en outre de faire travailler la concentration des esprits les plus évanescents. Et puis votre enfant y gagnera en souffle, en endurance et en puissance.

À quel âge ? Petits jeux à partir de 6 ans.

tennis-enfant

Natation

Pour quelle morphologie ? Chaque enfant peut trouver son bonheur dans la natation. Si les médaillés olympiques sont de véritables Hulks, pas de panique, les plus chétifs y gagneront en endurance… et en musculature !

Pour quel caractère ? La natation étant un sport particulièrement exigeant physiquement et mentalement, sa pratique est conseillée aux plus motivés, voire aux plus têtus.

Pour quels bienfaits ? Votre enfant développera son goût de l’effort et sa concentration. En outre, sa musculature va se développer mois après mois, tout comme son endurance et son souffle. Enfin, il met toutes les chances de son côté pour éviter les problèmes de dos plus tard !

À quel âge ? Cours possibles dès 4 ans.

natation-enfant

© ASSU 2000 – Juillet 2018

Inscrivez-vous à notre newsletter: