Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Bien choisir son sport en cas de mal de dos

 

sport-mal-dos 

Difficile de faire du sport quand on souffre du dos… Pourtant, la pratique d’une activité physique est essentielle pour renforcer ses muscles dorsaux et soulager ainsi ses douleurs. Le tout est de bien choisir son sport.

La natation : un sport non traumatisant

En cas de maux de dos, il faut absolument éviter les sports trop violents pour les articulations et les muscles ainsi que ceux qui comprennent des risques de chute. Ces éléments pris en compte, la natation s’impose rapidement comme l’activité idéale. En effet, une personne immergée est plus légère comme en apesanteur : les articulations ne subissent pas directement le poids du corps ni le choc du contact avec le sol. Grâce à la résistance naturelle de l’eau, le travail fourni est plus intense, et le corps se muscle en profondeur, sans effort excessif.

Bien choisir sa nage

Cependant, toutes les nages ne sont pas recommandées dans ce cas précis. Il convient d’éviter celles qui entraînent une cambrure du dos, comme la brasse ou le papillon.

Le dos crawlé représente, sans doute, la meilleure nage pour solliciter en douceur ses muscles dorsaux et corriger la courbure du dos. Ajoutons que le dos crawlé est excellent pour développer le thorax et le volume respiratoire. Il est aussi particulièrement indiqué aux enfants et jeunes adultes souffrant de scoliose.

sport-natation

Si la brasse simple force à maintenir la tête hors de l’eau (entraînant ainsi une cambrure), la brasse coulée permet au contraire de garder sa nuque dans l’alignement du dos et d’allonger sa colonne vertébrale.

Attention : pour être efficaces, ces nages doivent être correctement pratiquées. En cas de doute, mieux vaut prendre quelques cours et éviter ainsi de se blesser ou de rencontrer ses problèmes de dos !

Et les autres sports ?

Pour ceux qui ne seraient pas à l’aise dans l’eau, d’autres sports sont possibles comme le yoga. Cette activité douce permet de corriger certains défauts de la colonne vertébrale et aide à garder le dos droit. On apprend également à maîtriser sa respiration et à gérer sa douleur grâce à de nombreux exercices de relaxation. On peut aussi opter pour des mouvements de gymnastique douce : étirements, assouplissements, bascule du bassin, dos creux/dos rond… Ces exercices sont à définir avec son médecin, en fonction de la pathologie.

sport-yoga

Les suggestions du docteur Alain Konczaty, rhumatologue

"Pour les personnes souffrant de maux dans le bas du dos, de nombreux sports sont encore praticables, comme la boxe anglaise, la marche à pied ou le jogging, à condition, bien sûr, de s’équiper de chaussures à semelles amorties et d’éviter de courir sur le macadam. Les salles de sport ne sont pas prohibées non plus, notamment pour les exercices de stretching et d’abdos/fessiers. Pour l’utilisation des équipements d’exercices de bras, l’assise doit être parfaite et le dos décambré afin que le mouvement ne concerne que la cage thoracique."

"Toutes les activités susceptibles de secouer ou de tasser la colonne sont fortement déconseillées : équitation, corde à sauter, moto… Tous les sports en rotation du tronc, comme le tennis et le squash, sont à bannir. De même pour les sports de combat, à l’exception du judo et de l’aïkido, si toutefois le patient fait preuve d’une bonne maîtrise de ces disciplines."

Comme quoi, si l’on choisit avec précaution, sport et mal de dos peuvent aussi faire bon ménage !

 

Ces conseils sont de simples recommandations. Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à contacter ou à vous rendre chez un médecin.

Sources : psychologies.com, comprendrechoisir.com, entrainement-sportif.fr

© ASSU 2000 - Septembre 2018

Inscrivez-vous à notre newsletter: