Rappel IMMEDIAT

Éviter le spleen du passage à l’heure d’hiver

Ce weekend nous sommes passés à l’heure d’hiver. Si ce changement permet de gagner une heure de sommeil, il perturbe aussi notre corps. Voici nos conseils pour négocier en douceur le passage à l’heure d’hiver.

Ne pas négliger les effets du changement d’heure

C’est scientifique, le changement d’heure influe sur nos hormones et perturbe le fonctionnement du corps. "Le sommeil est régulé par le rythme circadien qui fonctionne sur 24 heures", explique à LCI le Dr Gérard Vincent, spécialiste du sommeil. "Si ce cycle est perturbé c'est tout notre fonctionnement qui est concerné. Le changement d'heure peut faire le même effet qu'un décalage horaire". C’est aussi le sommeil qui permet un éveil cérébral plus intense et assure vos fonctions vitales (protéique, oxydatif, etc.). Pas étonnant que seuls 19 % des Français soient favorables au changement d’heure, d’après l’étude ComprendreChoisir-OpinionWay. Alors, prenez la chose au sérieux !

Régler ses appareils avant samedi

Avec tous les appareils électroniques qui composent un foyer, changer l’horaire sur chacun d’eux peut prendre un certain temps. Chez les personnes sujettes au stress, il peut être rassurant de s’en occuper la veille, juste avant de se coucher. L’occasion d’avoir un temps d’avance sur le changement d’heure, et de vous préparer psychologiquement. Certains spécialistes, comme le docteur Gérald Kierzek, préconisent de décaler son réveil une semaine à l’avance. Vous le saurez pour l’année prochaine !

Réveil_Éviter_le_spleen_au_passage_de_lheure_dhiver.jpg

Atténuer les effets du changement d’heure chez les plus sensibles

Un conseil encore plus vrai lorsqu’il s’agit des nourrissons. Le changement d’heure perturbe leurs habitudes, et peut jouer sur leur comportement et même amener une perte d’appétit. Sur le même principe, il est recommandé de modifier progressivement le rythme du sommeil d’un bébé pour lui éviter une modification brutale de ses habitudes. Par exemple, en décalant de 15 minutes l’heure de réveil, de ses repas et du coucher. D’une manière générale, les enfants et les personnes âgées sont plus sensibles aux changements d’horaires que le reste de la population.

Profitez du sport pour vous ressourcer

En pratiquant une activité physique en extérieur tôt le matin, vous profiterez des premiers rayons du soleil. La meilleure luminothérapie qui soit. Le sport favorisera la bonne fatigue, qui vous permettra de trouver le sommeil plus facilement en fin journée.

Course_à_pied_Éviter_le_spleen_du_passage_à_lheure_dhiver.jpg

Le changement passe aussi par votre assiette

Pendant cette période, votre motivation au travail et votre envie de faire du sport va décroître. Pour pallier cela, aidez-vous des aliments ! Ceux comprenant de la vitamine C et du magnésium sont à consommer sans modération (amandes, épinards, etc.). N’hésitez pas non plus à faire quelques pauses au travail, pour faire le plein de lumière lorsque le soleil pointe le bout de son nez. Avec toutes ces informations vous devriez passer un automne paisible, pour vous et votre corps ! Bon changement d’heure !

 

Sources : femmeactuelle.fr, lci.fr, 20minutes.fr, ilosport.fr,

© ASSU 2000 – Octobre 2016