Rappel IMMEDIAT

5 conseils pour concilier le sport et vos allergies

Vouloir faire du sport avec l’arrivée du printemps, c’est bien. Mais lorsque les allergies liées au pollen s’en mêlent, vous avez tendance à abandonner cette entreprise. ASSU 2000 vous donne 5 conseils pour facilement concilier le sport avec vos allergies.

1- Attention aux insectes

Les abeilles, les guêpes et les frelons, voire même certaines fourmis peuvent provoquer de fortes allergies en cette période de l’année. Si vous y êtes sujet, faites-vous prescrire par votre médecin de l’épinéphrine (adrénaline) en injection. Il est préférable d’appeler les secours en cas de réaction inquiétante après une piqûre (problèmes respiratoires, gonflement de la langue).

5_conseils_pour_concilier_le_sport_et_vos_allergies.png.jpg

2- Dépistez les allergies responsables

Pour tous les sportifs, il est préférable, en cette période de l’année, de faire des tests pour retrouver les pollens ou les graminées responsables. Pour cela, consultez un médecin allergologue qui pourra vous prescrire des comprimés à laisser fondre sous la langue.

3- Séquencez les séances de sport

Ne faites pas d’exercice en intensité les jours où la gêne est très présente. Avec l’allongement de la durée d’ensoleillement, privilégiez plutôt le sport deux fois dans la même journée (par exemple 8h-11h et 19h-20h30). Si vous comptez faire du sport en extérieur, privilégiez les jours pluvieux car l’eau fixe le pollen au sol.

5_conseils_pour_concilier_le_sport_et_vos_allergies_2.jpg

4- Les lunettes de soleil

Que vous soyez à l’intérieur ou à l’extérieur, il peut s’avérer judicieux de porter des lunettes de soleil. Deux effets positifs : elles retiennent le pollen qui pourrait arriver directement dans vos yeux, et limitent l’éblouissement. Il faut savoir que les yeux sont plus sensibles à la lumière lorsqu’une conjonctivite est causée par une réaction allergique.

5- Minimisez les risques dans votre maison

Pendant cette période, douchez-vous chaque soir, car le pollen se dépose facilement dans les cheveux. Même chose pour les taies d’oreillers qu’il est préférable de laver toutes les 24 heures. Fermez également vos fenêtres le soir, cela permettra de réduire la concentration de pollen dans l’air au bout de 10 minutes. Pour un effet optimal, aspirez-vos sols pour éviter de remettre en suspension le pollen chez vous. Pour les meubles, ne jurez que par le chiffon humide, pour ne pas que les pollens s’envolent.

Douche.jpg

 

Sachez également que Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) publie chaque semaine un bulletin de vigilance allergo-pollinique.

 

Vous avez suivi ces conseils et vous êtes toujours gêné par vos allergies récurrentes ? Consultez votre médecin : lui seul saura vous prescrire le bon traitement et vous indiquer si votre allergie est compatible avec le sport.

Sources : pollendallergie.com, e-sante.fr, mdeceinedusportconseil.com, leparisien.fr

 

© ASSU 2000 – Mars 2017