Conduire sous la pluie : adoptez les bons réflexes ! | ASSU 2000

Conduire sous la pluie : adoptez les bons réflexes !

Conduire sous la pluie présente plusieurs dangers : aquaplaning, réduction du champ de vision, risque de dérapage… Pour rouler prudemment par temps pluvieux, ASSU 2000 vous liste les bons réflexes à adopter.

illustration principale

1. Vérifiez les équipements de votre véhicule

L’été est bel et bien fini, la pluie fait son grand retour et les journées raccourcissent. C’est le moment de faire un contrôle de votre véhicule afin de vérifier qu’il est prêt pour rouler par temps pluvieux. Trois équipements sont spécifiquement à surveiller :

les feux : vérifiez que vos feux s’allument bien, qu’ils sont réglés à la bonne intensité et correctement orientés ;

les pneus : vérifiez leur pression et leur état d’usure. Les sculptures qui garnissent les pneus doivent avoir une profondeur de minimum 1,6 mm ;

les essuie-glaces : changez-les dès qu’ils laissent des traces sur votre pare-brise ou qu’ils émettent des bruits disgracieux.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire un check-up complet de votre véhicule chez un garagiste.

Roulez serein avec ASSU 2000

Avec ou sans pluie, je profite des meilleures garanties au meilleur prix !

Je m’assure
Femme à l'intérieur d'une voiture regardant la pluie

2. Utilisez les feux adaptés

Lorsque vous conduisez sous la pluie, vous devez allumer vos feux de croisement. Ils permettent aux autres automobilistes de vous voir sans que cela ne les éblouisse.

Les feux de route doivent être réservés uniquement aux routes de campagne et/ou sinueuses. En cas de forte pluie, ils peuvent être complétés par les feux de brouillard avant. Mais, attention, ces feux doivent être éteints dès que vous croisez un autre véhicule.
 

3. Augmentez les distances de sécurité

Route mouillée = distance de freinage décuplée. Pour anticiper l’allongement de la distance de freinage, il est essentiel d’augmenter sa marge de sécurité, en restant à distance des autres véhicules. Sur l’autoroute, vous devez laisser 4 grandes bandes blanches, contre 2 habituellement.

Faites également attention, lorsque vous doublez un véhicule, de ne pas vous rabattre trop près de lui, la perte de visibilité pourrait créer un accident.
 

4. Adaptez votre vitesse

Lorsqu’il pleut, il est nécessaire d’adapter votre vitesse à l’état de la route. Plus la visibilité est faible (pluie torrentielle, grêle, intempéries…), plus vous devez ralentir. De plus, les distances de freinage sont rallongées en temps de pluie, du fait de la perte d’adhérence des pneus sur sol mouillé.

En cas de pluie, vous devez respecter les vitesses suivantes : 110 km/h sur autoroute, contre 130 km/h habituellement, 100 km/h sur les voies rapides, contre 110 km/h en cas de temps dégagé et 50/km sur tous types de route dès lors que la vitesse est inférieure à 50 m.
 

5. Gérez un aquaplaning

L’aquaplaning se produit lorsque de l’eau s’accumule à l’avant des pneus, provoquant une perte d’adhérence faisant glisser le véhicule. En cas d’aquaplaning, il est important d’avoir les bons réflexes :

ne pas freiner ;
relâcher l’accélérateur et rétrograder pour solliciter le frein moteur ;
garder le volant dans la bonne direction sans réaliser de mouvement brusque ;
fixer du regard l’endroit où vous voulez vous diriger et repartez doucement.
 

6. Faites attention aux projections

Les véhicules qui roulent à vive allure, et notamment les camions, peuvent vous éclabousser et réduire momentanément votre visibilité. Pour éviter les projections, restez à bonne distance des autres automobilistes. Un usager de la route vous double malgré les mauvaises conditions météorologiques ? Anticipez les projections en fixant la route bien droit devant vous pour conserver votre trajectoire.
 

7. Restez calme au volant

Si rester calme au volant est valable dans toutes les situations, vous devez redoubler de vigilance lorsqu’il pleut. Une conduite « agressive » peut vous mettre en danger vous mais aussi les autres utilisateurs de la route : voiture, deux-roues, piétons…

La circulation est ralentie, la voiture devant vous n’avance pas aussi vite que vous le souhaitez… Prenez votre mal en patience ! Doubler avec des conditions de visibilité défavorables est très dangereux.

Rester calme et adopter les bons réflexes vous permettra de circuler en toute sérénité !
 

Sources : securite-routiere.gouv.fr ; autoplus.fr ; oovango.com.

Photo d'illustration : © z1b - stock.adobe.com
Photo bloc assurance : © Dirima - stock.adobe.com