Dangers de l’été : restez vigilants ! | ASSU 2000

L’été approche ! Même si la saison estivale promet de belles journées ensoleillées, les risques de blessures ou d’accidents sont toujours bien présents. Alors pour profiter pleinement de vos activités lors de vos vacances d’été, suivez les conseils d’ASSU 2000 !

illustration principale

Les risques pendant le trajet

Partir en voyage en voiture peut vite devenir compliqué à cause des embouteillages, du stress, de la chaleur… D’autant plus que le trafic est très dense pendant les pics de départ en vacances, ce qui augmente considérablement le risque d’accident.

Pour rouler sereinement, une vérification de l’état du véhicule s’impose avant le départ : contrôlez la pression des pneus, le niveau d’huile, la climatisation, les balais d’essuis glace, etc. Planifiez votre itinéraire et adoptez une conduite sûre et sereine. Et si vous partez avec des enfants, prévoyez de quoi les occuper !

Vérifiez aussi votre contrat d’assurance auto  pour obtenir une assistance en cas de sinistre, de panne ou d’accident. Si vous partez à l’étranger, référez-vous à votre carte verte d’assurance pour connaître les pays où vos garanties fonctionnent.

Parce que le plus important, c’est d’être bien assuré

Découvrir nos offres
Une personne en voiture avec un bras qui sort par la fenêtre

Les brûlures du soleil

L’été rime avec soleil ! Bien qu’il apporte une bonne dose de vitamine D à notre corps, le soleil peut provoquer des brûlures, parfois graves, sur la peau. Alors que vous partiez à la mer, à la montagne ou en ville, protégez-vous des rayons UV !

Pour vos activités en plein air, protégez-vous au maximum avec des vêtements longs et appliquez de la crème solaire aux endroits exposés. Privilégiez les sorties à l’ombre et évitez toute exposition prolongée au soleil entre 12h et 16h car c’est à ce moment qu’il est le plus dangereux.

Les fortes chaleurs

Le soleil s’accompagne souvent de températures très élevées. Même si c’est une bonne occasion de lézarder au soleil, la chaleur peut parfois avoir de lourdes conséquences. Nul n’est à l’abri d’un coup de chaud, même si les plus à risques sont les personnes les plus fragiles comme les nourrissons, les personnes âgées, les femmes enceintes…

Quelques gestes sont à adopter :

  • buvez de l’eau régulièrement même si vous ne ressentez pas la soif ;
  • mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour en priorisant le visage et les bras ;
  • mangez équilibré et en quantité suffisante ;
  • éviter l’effort physique et les sorties aux heures les plus chaudes (14h/18h) ;
  • maintenez votre logement au frais en fermant les volets la journée.

En cas de coup de chaleur, réagissez dès l’apparition des premiers symptômes : crampes musculaires, apparition de boutons de chaleur, somnolence, nausées, déshydratation, perte de connaissance…

Les dangers pendant la baignade

Rien de mieux que de se rafraîchir dans la mer ou la piscine. Pourtant, se baigner n’est pas sans risque : selon l’enquête de Santé publique France, 128 noyades accidentelles ont été recensées sur la période du 1er au 13 juin 2021. Elles forment d’ailleurs la première cause de mortalité infantile pendant l’été.

Pour limitez les risques, n’allez jamais vous baigner seul et surveillez attentivement les plus jeunes. Rentrez dans l’eau progressivement, surtout après une longue exposition au soleil pour éviter l’hydrocution. Évitez de boire de l’alcool avant la baignade et ne vous forcez pas si vous ne vous sentez pas en forme.

Les risques du barbecue

Les barbecues sont toujours un moment de convivialité pendant l’été, mais s’ils ne sont pas préparés correctement, la catastrophe peut vite arriver. Pour limiter les risques de brûlure, utilisez des gants anti-chaleur et des ustensiles de cuisine adaptés. Éloignez les enfants et ne laissez pas le barbecue sans surveillance. Attention également au moment d’éteindre le feu car les braises restent chaudes pendant plusieurs heures.

Barbecue

Photo d’illustration : africa-studio.com

Les maladies des insectes

Les moustiques

Nous adorons l’été, et les insectes aussi ! Les températures qui se réchauffent font réapparaître les moustiques. Et au-delà d’un simple bouton qui provoque des démangeaisons, leur piqûre peut aussi être source de maladies.

En France depuis 2004, les moustiques tigres peuvent transmettre des maladies comme la dengue, le chikungunya ou le virus Zika. Celles-ci peuvent provoquer une forte fièvre, des maux de tête, des douleurs articulaires, des nausées, des éruptions cutanées…

Pour éviter une invasion de moustiques, éliminez tous les endroits avec de l’eau stagnante, même si le point d’eau ne fait que quelques centimètres (pots de fleurs, poubelles…). Aussi, portez des vêtements couvrants pour protéger votre peau des piqûres.

Les tiques

Pendant vos balades ou randonnées, faites toujours attentions aux tiques ! Celles-ci affectionnent les hautes herbes et zones boisées dans les endroits humides. Elles peuvent transmettre la maladie de Lyme. Les symptômes commencent par une plaque ronde et rouge autour de la morsure, puis peuvent prendre la forme de fièvre, de grande fatigue, de troubles digestifs… Même sans ces symptômes, il est indispensable d’aller consulter un médecin.

Le meilleur moyen d’éviter les piqûres est de se couvrir au maximum avec des vêtements longs. Quelques heures après chaque balade, examinez-vous de la tête aux pieds. Si vous repérez une tique, retirez-la à l’aide d’un tire-tique disponible en pharmacie.

Une fois la tique retirée, vous pouvez signaler votre piqûre via l’application CiTIQUE. Vous pourrez alors envoyer la tique par courrier au Laboratoire Tous Chercheurs de Nancy. Vous limiterez ainsi les risques de nouvelles morsures et permettrez aux chercheurs d’analyser son contenu en agent infectieux.

 

Photo d'illustration : © Sunny studio - stock.adobe.com

Photo bloc assurance : © Kiattisak - stock.adobe.com

Sources : santepubliquefrance.fr, ameli.fr, medisite.fr, centaure.com