Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Faites décoller votre business avec Autofirst !

Mardi 15 et mercredi 16 septembre, Autofirst a une nouvelle fois participé aux Journées du Courtage. Un rendez-vous exceptionnel qui réunit tous les professionnels du secteur. Pour l’occasion, nous avons posé quelques questions à Nicolas Domont, directeur opérationnel de la marque.

Pourquoi avoir choisi le thème de la Business Class ?

Business Class parce que l’on conçoit le service à délivrer à nos partenaires comme excellentissime. Lorsque l’on prend l’avion, on aime être chouchouté, être dans une bulle de confort. On ne veut pas que ce soit une contrainte mais un plaisir. D’ailleurs, comme Steve Jobs le disait, le travail doit être un grand plaisir.

C’est exactement ça, dans le cas présent, le thème Business Class sous-entend en l’occurrence que nos partenaires doivent bénéficier du meilleur service possible. C’est pourquoi quatre chargées d’affaires sont venues détailler et expliquer quelle importance nous apportons à la fluidité des échanges et de la qualité du service.

La Business Class c’est aussi un ensemble, un service d’organisation de compétences. La gestion du sinistre entre dans ce cadre et Autofirst bénéficie d’un atout de taille avec une réactivité sans failles, une proactivité dans la gestion et un réseau de partenaires agréés avec une norme de qualité spécifique, Jean-Michel Bezotte, son responsable est là pour en faire toute la promotion.

Quel est l’objectif cette année ?

Aujourd’hui, nous souhaitons faire de l’intensif, c’est-à-dire travailler sur les codes existants. Je pense qu’il vaut mieux chouchouter une dizaine de partenaires plutôt que de fournir un service déplorable à 30. L’objectif cette année c’est donc de les rassurer, de leur montrer toute notre compétence et comment celle-ci a évolué. On veut leur faire voir que les fondations d’Autofirst sont là et qu’elles sont bien solides. Après c’est à nous, d’aller chercher plus loin, de développer le service client et la qualité du logiciel de souscription/de gestion, par exemple.

Nous voulons également faire bénéficier à nos partenaires de toute l’autonomie dont ils ont besoin et dont ils ont envie. Notre extranet ProXimeo est un outil à leur disposition où leurs décisions et leurs besoins sauront trouver une solution. La disponibilité de notre Front Office Commercial leur permettra sans nul doute de leur apporter réponse à l’ensemble de leurs questions.

Comment vous démarquez-vous de la concurrence ?

Je suis convaincu des compétences multiples de l’entreprise comme l’optimisation de process et de compétences. Définir les besoins des partenaires est également primordial pour moi.

Le plus important est de montrer qu’il y a de la compétence commercial, qu’un parcours de formation a été mis en place. Ce dernier me permet aujourd’hui d’avoir un certain niveau d’exigence envers nos partenaires.

Enfin, l’un de nos avantages par rapport à nos concurrents c’est le fait que notre service client soit basé sur le territoire avec de larges plages horaires adaptées. C’est parfait pour les assurés de nos clients.

Pourquoi c’est important d’être présent aux Journées du Courtage ?

Il y a, certes, le côté il faut se montrer, donner de la visibilité, rassurer, etc.  Après les professionnels ne sont pas dupes, ce n’est pas parce qu’on a un beau stand et un bel uniforme que l’on possède forcément les compétences.

C’est aux Journées du Courtage que beaucoup de choses se passent, c’est à nos chargés d’affaire d’être bons. Ils doivent être exceptionnels. C’est très important. Et l’un des meilleurs arguments, c’est de mettre un visage sur un nom.

L'équipe Autofirst (de gauche à droite) : Laïla, Marie-Laure, Nicolas, Diane, Lydie, Kelly, Carine et Jean-Michel.

Quel est l’impact/les retombées espérées ?

L’entreprise Autofirst attend que la croissance du portefeuille de nos partenaires soit au rendez-vous, grâce à nos produits, grâce au fait qu’ils aient été convaincus par nos prestations, par la remise argumentaire des commerciaux et par la visibilité qu’on va leur donner.

Pour atteindre leurs objectifs, les choses n’ont pas été faites à moitié chez Autofirst. Sur le stand on se croirait dans un véritable aéroport avec la présence d’un check-in, d’un espace business pour attendre son vol, d’une zone d’embarquement et même d’un endroit pour décoller… Oui, oui, vous avez bien lu. L’entreprise a mis les petits plats dans les grands et propose un véritable simulateur de vol. À la clé ? Un certificat de pilote !





On se donne rendez-vous l'année prochaine ? Avant de décoller, n'oubliez pas de visionner la vidéo tournée par Autofirst spécialement pour l'évènement :

Inscrivez-vous à notre newsletter: