Rappel IMMEDIAT

Euro-Assurance lance le PrevenTour

Depuis le 22 mars et jusqu’en octobre prochain, la Cellule Prévention d’Euro-Assurance sillonnera la France à bord du PrévenTruck, un camion conçu comme un véritable stand de prévention itinérant. L’objectif : sensibiliser le grand public aux dangers de la route.

Une tournée de 20 dates

Euro-Assurance est un assureur engagé. Depuis octobre 2012, la société a fait de la lutte contre l’insécurité routière l’une de ses priorités. C’est dans le cadre de cet engagement, qu’Euro-Assurance vient de lancer sa dernière opération d’envergure : le PrévenTour. Il s’agit d’une tournée de 20 dates à travers toute la France, à bord d’un camion aux couleurs d’Euro-Assurance. Pour assurer son engagement envers la prévention des risques routiers, Euro-Assurance reversera 1 euro à l’association Prévention Routière pour chaque kilomètre parcouru par le PrévenTruck. Ce don permettra à l’association de renforcer ses actions d’éducation routière dans les écoles.

À l’intérieur du PrévenTruck, un bar gratuit - et bien évidemment sans alcool - pour échanger dans un cadre convivial, mais surtout un simulateur de conduite. Cet outil pédagogique permet aux participants de vivre une expérience de conduite réaliste et de les sensibiliser aux risques routiers, quel que soit l’environnement (routes de campagne, autoroute, centre-ville, verglas, pluie, etc.). Toutes les situations sont ainsi abordées, confrontant les usagers aux principaux comportements à risques.

Anticiper davantage

La première étape s’est déroulée le dimanche 22 mars à Draguignan, à l’occasion de la Foire du Printemps. Malgré un temps maussade, la fréquentation n’a pas faibli tout au long de la journée. Une cinquantaine de personnes ont ainsi pu tester le simulateur et les prises de consciences se sont succédées tout au long de l’évènement : "Les gens sont étonnés de la distance nécessaire pour qu’un véhicule s’arrête lors d’un freinage d’urgence. Cela les pousse à réfléchir à leur conduite et donc à anticiper davantage", explique Fabien, formateur prévention.

 

Prochaine étape, Calais, le 1er avril.