Partout, pour tous ASSU 2000, 1er courtier en assurance auprès des particuliers

Rappel IMMEDIAT

Faites équipe avec maXance !

Pour la 11e fois maXance était présent mardi 15 et mercredi 16 septembre aux Journées du Courtage, le rendez-vous annuel des courtiers et des assureurs, qui s’est tenu au Palais des Congrès de Paris.

Un rendez-vous incontournable que maXance ne louperait pour rien au monde ! Et pour cause, les Journées du Courtage c’est 10 000 visiteurs courtiers de proximité et agents généraux et près de 200 exposants (compagnies, courtiers grossistes et assisteurs).

Pour cette édition 2015, maXance possède deux stands se faisant face, un espace dédié de près de 50m2 (allée comprise) avec un emplacement de choix à l’entrée du salon.

Après le thème du cinéma choisi par maXance en 2014, cette année place à l’équipe !

Mais au fait, pourquoi avoir choisi ce thème ? Nous avons posé la question à Stéphane Visona, directeur opérationnel de la marque.

Parce que ça part d’une nouvelle philosophie que l’on a orchestré depuis quelques temps chez maXance. Désormais, on ne considère plus le courtier comme un client mais comme un partenaire. Le client étant l’assuré final.

Toute notre organisation et nos objectifs en matière de service ont donc été repensés et réévalués. L’entreprise a évolué en interne, aujourd’hui il nous faut faire comprendre à nos courtiers qu’ils ont aussi un rôle important à jouer.

Demain, la pertinence de notre offre et la maîtrise de nos tarifs passent par une meilleure maîtrise et appréciation des risques. L’envoi des pièces dans les délais est, par exemple pour cet objectif, une chose très importante. L’orientation vers les garages agréés pour la maîtrise de nos coûts fixes également.

Mais ce n’est pas tout ! Le marché évolue. Les courtiers de rue doivent évoluer eux aussi. maXance souhaite encourager et accompagner cette évolution. Aujourd’hui, les agents généraux ont derrière eux une compagnie qui apporte des solutions, etc., le courtier, lui, n’a rien. Il a peu de moyens. On cherche donc à lui dire que maXance va mettre à sa disposition tous les avantages d’une compagnie possédant un réseau de distribution. La réactivité en plus. On est une équipe, il fait partie de notre équipe.

Stéphane découvre le photobooth avec notre hôtesse

Quel est l’objectif cette année ?

C’est de faire prendre conscience à nos partenaires des évolutions qu’on a apporté à maXance, de toutes les améliorations sur la qualité de service que nous avons fait et du bénéfice qu’il en retire. C’est aussi et surtout redéfinir nos attentes à son endroit.

Sans exigences, point de progrès. Nous avons donc une exigence beaucoup plus importante auprès du réseau de distribution (l’envoi des pièces, le paiement par CB, l’orientation vers les garages agréés, renseigner les adresses mail et les téléphones, etc.). Des comportements (ou des best practices, mais peut être trop technique) qui ne sont pas toujours systématiquement adoptées par le réseau de distribution et qui nous posent des problèmes de fluidité par la suite (soucis de process, de ralentissements, etc.). C’est vraiment rappeler à notre partenaire ce qu’on attend de lui : voilà nos attentes et pourquoi on te demande de travailler comme ça.

Comment vous démarquez-vous de la concurrence ?

On est reconnu comme une entreprise dynamique, disponible et réactive. Je pense également que l’on est novateur parce que personne n’a encore mis en avant ce réseau de distribution comme on le fait. Pour cela, l’ensemble des collaborateurs maXance ont été sollicités par une grande campagne de récolte des photos de nos partenaires.

L’objectif est de les mettre en avant et de leur faire prendre conscience de leur importance dans notre projet et leur dire : "vous faites partie de la famille maXance". On travaille main dans la main. Encore une fois, l’effort collectif est primordial.

Pourquoi être sur les Journées du Courtage c’est important pour maXance ?

C’est important pour la notoriété mais également pour faire passer des messages. On montre qu’on est là et qu’on avance.

Quel est l’impact que vous espérez ?

Que les partenaires nous entendent. L’enjeu est important car on a des économies d’échelle à faire. Aujourd’hui le nombre de récoltes d’adresses mail, de numéros de  téléphone et de clients est de 65 %. Certes, c’est en amélioration sachant qu’on est parti de 0. Mais j’espère qu’on pourra arriver à 80 %.

De la même façon, aujourd’hui on a un service client qui est très occupé par un service de collecte des pièces car on a un taux de validation à 30 jours de 50 % et mon objectif c’est de le monter à 65 %.

Les Journées du Courtage sont donc là pour ça, faire comprendre à notre réseau de distribution qu’il nous faut ensemble dessiner les contours du métier de la distribution de demain.

 

Et avant de nous retrouver l'année prochaine, pourquoi ne pas jeter un coup d'oeil au photos réalisées lors de ces Journées du Courtage 2015 ? C'est par ici que ça se passe !

 

Inscrivez-vous à notre newsletter: