Prix des carburants : tout savoir sur la remise annoncée par le gouvernement

Prix des carburants : tout savoir sur la remise annoncée par le gouvernement

Depuis plusieurs semaines, le prix des carburants n’en finit plus de grimper ! Pour faire face à cette hausse vertigineuse, le gouvernement a annoncé une remise de 15 centimes par litre à compter du 1er avril et pour une durée de quatre mois.

illustration principale

Faire face à la flambée des prix des carburants

En moyenne, depuis le début de l’année, les prix de l’essence et du gazole ont respectivement augmenté de 0,21 € et 0,30 € par litre. Une hausse qui permet de franchir la barre des 2 € le litre de carburant, dans de très nombreuses stations-services françaises. Des chiffres alarmants, qui inquiètent bon nombre d’automobilistes.

Dépendant de facteurs économiques et géopolitiques, le prix du carburant subit à la fois la reprise économique mondiale, après deux années de crise sanitaire liée à la Covid-19, et les répercussions de la guerre en Ukraine.

Une situation qui n’est pas prête de s’arrêter avec des hausses de carburant annoncées, pour les semaines à venir, de l’ordre de 8 à 10 centimes d’euros du litre.

Une remise à la pompe de 15 centimes par litre

Pour faire face à cette flambée des prix, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé, samedi 12 mars, dans un entretien au Parisien, une remise de 15 centimes d’euros par litre de carburant. Cette remise sera effectuée à compter du 1er avril et jusqu’au 31 juillet prochain. Ainsi, « pour chaque plein de 60 litres, vous économiserez 9 euros », a illustré Jean Castex.

La remise ne sera pas affichée sur les prix à l'entrée des stations, mais elle s'effectuera au moment du paiement, qu’il soit fait à la pompe ou en caisse. L’organisation technique de cette mesure est en cours pour permettre son automatisation dans l’ensemble des stations-service françaises. Le coût pour l’État est estimé à 2 milliards d’euros.

Tous les carburants comprenant du brut sont concernés par cette remise. Le superéthanol - E85 est donc exclu du dispositif.

Assurez votre véhicule au meilleur prix

Besoin de réduire votre budget d’assurance voiture ? ASSU 2000 vous propose 4 formules d’assurance auto, au prix le plus juste !

Découvrir
Femme appuyée contre sa voiture toit ouvert

Les pétroliers et distributeurs appelés à faire un effort

Pour compléter cette mesure, Jean Castex a appelé les pétroliers et les distributeurs à faire un geste de leur côté, en baissant leur marge de 5 centimes d’euros par litre. Ainsi, « si l'État fait un effort de 15 centimes au litre, et qu'ils font, par exemple, un effort de 5 centimes, c'est bien 20 centimes qui doivent se retrouver dans la poche des Français », a indiqué Jean Castex au Parisien.

La remise sur le prix des carburants vient s’ajouter aux mesures récemment mises en place par le gouvernement pour tenter de faire face à la hausse continue des prix : blocage du prix du gaz jusqu’à la fin d’année 2022, limitation à 4 % de la hausse du prix de l’électricité, hausse du barème des indemnités kilométriques ou encore versement de l’indemnité inflation à 38 millions de Français.

 

Sources : leparisien.fr ; francetvinfo.fr.

Photo d'illustration : © Dragana Gordic - stock.adobe.com

Photo bloc assurance : © jchizhe - stock.adobe.com