Comment bien isoler sa maison ? Aller au contenu principal

Comment bien isoler sa maison ?

Vos factures de chauffage vous paraissent élevées ? C’est peut-être lié à l'isolation de votre maison. ASSU 2000 vous explique comment remédier à ce problème.

une maison en miniature recouverte par un bonnet rouge

Par où s’évacue la chaleur ?

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), la chaleur s’échappe :

  • à 30 % par le toit et les combles ;
  • à 25 % par les murs ;
  • entre 10 et 15 % par les vitres et les fenêtres ;
  • entre 7 ou 10 % par le plancher.

Pour que votre logement soit parfaitement isolé, il faut donc apporter un soin tout particulier à ces différents éléments.

Les combles et le toit

La chaleur s’évaporant majoritairement par les combles et le toit, il est donc préférable de commencer les travaux par là. Sachez que l’isolation intérieure est la plus simple à mettre en œuvre. Il suffit, comme l’explique le site Consoglobe.com, de "poser une ou deux couches d’isolant sur le plancher, puis une sous la charpente sans oublier de laisser un espace afin de laisser circuler l’air". Pour le matériau, vous avez le choix : la traditionnelle laine de verre, le polystyrène extrudé (moins épais) ou encore la fibre de polyester.

Si vos combles sont difficiles d’accès et que vous ne comptez pas les aménager, utilisez de la ouate de cellulose, très résistante au feu.

Vous pouvez aussi isoler votre toiture par l’extérieur. Mais les travaux sont d’envergure, et il vous faudra vous armer de courage. Vous pouvez utiliser la technique du sarking qui permet de fixer sur la charpente extérieure des panneaux isolants rigides (polyuréthane, laine minérale ou polystyrène). C’est sur ces panneaux que sera ensuite posée la couverture.

Protégez votre logement

avec l'assurance habitation ASSU 2000 !

Découvrir
Une maison et des feuilles vertes en arrière-plan

Les murs intérieurs

Isoler les murs intérieurs présente l’avantage d’être moins onéreux que par l’extérieur. Seulement, cela réduit la surface des pièces. De plus, votre logement est inhabitable le temps des travaux, mieux vaut donc avoir une solution de repli.

Pour procéder à l’isolation, vous avez le choix entre trois matériaux, du plus cher au moins cher : la laine de verre en panneau roulé, la fibre de polyester ou les panneaux en fibre de bois ouaté. Et pourquoi ne pas vous laisser tenter aussi par des murs chauffants ?

Les fenêtres et les vitres

Pour que votre maison garde bien la chaleur, vous devez également agir sur vos fenêtres. N’hésitez pas à remplacer les vitres par un double vitrage (deux vitres séparées par un fin espace de gaz neutre), voire un double vitrage à isolation renforcée (l’une des vitres est composée d’une mince couche transparente, le plus souvent à base d’argent). Ce matériau est deux à trois fois plus performant que le double vitrage classique.

Les sols

Pour isoler ses planchers, lorsque la maison est déjà construite, la tâche se révèle ardue. Le revêtement de sol doit être retiré dans toutes les pièces, et éventuellement une partie de la dalle. Les panneaux d’isolation thermique (laine minérale, mousses alvéolaire, etc.) sont ensuite posés sur toute la surface puis protégés par un film polyane. Vient ensuite le revêtement de sol. Vous avez également la possibilité d’installer un chauffage par le sol.

Profitez des aides pour rénover votre maison

Vous devez isoler votre logement et les travaux s’avèrent faramineux. Savez-vous que vous pouvez bénéficier d’aides financières ? Subventions de l’ANAH, éco-prêt à taux zéro, ou le dispositif "Ma Prime Rénov", n’hésitez pas à vous renseigner.

Attention, avant de vous lancer seul dans l’aventure, mieux vaut faire appel à un professionnel. Il saura vous conseiller de la meilleure des façons et vous indiquera les matériaux et les techniques les mieux adaptés pour rénover votre maison.

 

Sources : consoglobe.com, linternaute.com

Photo d'illustration : © Exclusive-design - stock.adobe.com

Photo bloc assurance : © Cooperr - stock.adobe.com