Noël : faites attention aux accidents domestiques ! Aller au contenu principal

Noël : faites attention aux accidents domestiques !

Les fêtes de fin d’année représentent des moments de joie et de célébration en famille ou entre amis. Mais certains incidents peuvent gâcher ces instants conviviaux. ASSU 2000 vous rappelle quelques règles de prudence pour éviter de se faire peur durant les fêtes.

accidents-domestiques-noel

Le sapin de Noël

Si vous choisissez un sapin naturel, achetez un modèle qui vient d’être coupé et maintenez son tronc dans un réservoir d’eau. Pensez aussi à pulvériser son feuillage afin qu’il ne se dessèche pas et tienne plus longtemps. Si vous optez pour un sapin artificiel, assurez-vous d’en prendre un fabriqué dans une matière qui ne soit pas inflammable pour qu’il ne prenne pas feu près d’une source chauffante. Quelle que soit la matière choisie, fixez votre arbre sur une base solide et bien stable afin d’éviter tout accident.

Que comprend la garantie Accident de la vie d’ASSU 2000 ?

ASSU 2000 est là pour vous couvrir, avec la garantie Accident de la Vie. Elle est destinée à couvrir les dommages corporels subis par le ou les assurés à la suite d’un accident de la vie privé

Tout savoir

La décoration à table et près du sapin

Durant les fêtes de fin d’année, les décorations dans la maison sont nombreuses. Mais soyez vigilant en présence d’enfants. Attention aux petits éléments de décoration que vous placez sur la table ou au pied du sapin. S’ils sont accessibles aux plus petits, ils pourraient les ingérer ou s’étouffer avec. Lors du déballage des cadeaux, faites également attention aux rubans, au papier et même aux petits objets qui pourraient traîner. L’attention est de mise. Si l’enfant s’étouffe, voici une vidéo pour lui administrer les premiers secours.

Les guirlandes électriques

Que vous les enrouliez autour de votre arbre de Noël ou ailleurs dans votre maison, les guirlandes doivent être aux normes européennes avec le symbole CE. Si vous utilisez vos décorations depuis plusieurs années, vérifiez que les ampoules sont correctement vissées et les fils ne sont pas entortillés. Vous limiterez ainsi les risques de court-circuit ou d’électrocution. Pensez à éteindre vos guirlandes électriques pour éviter la surchauffe et la consommation d’électricité superflue. En période d’inflation, cela vous permettra en plus de faire des économies. Privilégiez les multiprises avec interrupteur afin d’éteindre les guirlandes facilement et rapidement.

L’ouverture des huîtres

Les huîtres font partie des incontournables durant le repas de Noël. Mais avant de les déguster, il faut les ouvrir de la bonne manière. Voici le mode d’emploi pour ne pas vous blesser. Tout d’abord, utilisez un bon et solide couteau à huîtres. Munissez-vous d’une protection en cuir, en caoutchouc ou d’un linge très épais. Maintenez solidement l’huître, la charnière vers vous, au creux de votre main et introduisez la lame aux 2/3 du coquillage à partir de la charnière. Coupez le muscle puis soulevez le couvercle avec votre couteau et détachez-le. Soyez vigilant durant ce moment et restez concentré pour éviter de vous blesser.

La bouteille de champagne

Les accidents liés aux bouchons de champagne et notamment les blessures au niveau de l’œil peuvent constituer des accidents graves. L’ouverture d’un bouchon de champagne (ou autre bouteille de liquide pétillant) peut atteindre la vitesse de 40 km/h. Il faut donc être prudent. Pensez bien à ne jamais diriger la bouteille vers quelqu’un lorsque vous la débouchonnez.

Les intoxications alimentaires

Si vous avez prévu des crustacés ou des coquillages lors du repas de Noël, pensez bien à les placer au réfrigérateur. Optez pour des récipients et placez un linge dessus un peu humide. Concernant les huîtres, vérifiez qu’elles sont bien fraîches pour être certain de passer un bon moment. Attention également aux personnes allergiques. Demandez bien à vos invités en amont s’ils ont des allergies alimentaires pour ne pas gâcher ce moment de fête.

Les appareils chauffants et le monoxyde de carbone

Faites attention avec les appareils chauffants. Sachez que le monoxyde de carbone est présent lors de la mauvaise combustion d'appareils de chauffage. En période hivernale, il est donc nécessaire de contrôler régulièrement les appareils, les intoxications étant fréquentes à cause du gaz inodore. Depuis mars 2015, chaque foyer doit être équipé d’un détecteur de fumée chargé d’alerter si une fuite survient ou si le taux de monoxyde de carbone est trop élevé dans le domicile.

On espère vous avoir donné de bons conseils à l’approche des fêtes de fin d’année et nous vous souhaitons de très bonnes fêtes !

 

Sources : maison-travaux.com, leroymerlin.fr, avoscotes.com, cotemaison.fr

Photo d'illustration : © voynarovskaya - stock.adobe.com